Guide, bien nettoyer sa voiture avant de partir en vacances

Guide : bien nettoyer sa voiture avant de partir en vacances !

Bientôt les vacances ! Mais en raison de la situation sanitaire mondiale, cette année vous pensez plutôt vous lancer dans un road-trip avec votre famille ? C’est une très belle idée. La destination étant déjà choisie et les différentes réservations bouclées, il ne reste alors plus qu’à bien préparer votre voiture. Il s’agira entre autres de faire certaines révisions techniques, des travaux d’entretien et surtout de bien nettoyer la voiture pour lui redonner tout son éclat. Voici donc un guide complet avec des conseils et astuces pour vous aider à bien nettoyer et préparer votre auto avant le grand départ pour les vacances.

Nettoyage voiture : quelle méthode choisir ?

Nettoyer sa voiture régulièrement et surtout avant de se lancer dans un road-trip pour les vacances, c’est mettre en avant toute la beauté de la carrosserie et surtout assainir l’intérieur pour un meilleur confort. Pour cela, vous devez décider de la méthode de nettoyage qui vous convient le mieux. Nettoyage manuel ou nettoyage automatique, chacune de ces méthodes a ses avantages et ses inconvénients. Et c’est ce que je vais essayer de développer dans cette première partie de l’article.

Lavage ou nettoyage manuel : avantages et inconvénients

Le nettoyage à la main ou lavage manuel est sans doute la méthode la plus adaptée pour un meilleur résultat, à condition de savoir bien s’y prendre. Vous pouvez choisir vous-même les produits à utiliser et nettoyer correctement les différentes parties de la voiture que vous souhaitez rendre nickel.

Vous devez pour cela utiliser des techniques et respecter certaines étapes que nous aborderons un peu plus bas dans l’article. Ajoutons qu’il s’agit d’une méthode beaucoup plus économique, puisque vous n’aurez pas à payer la main d’œuvre pour des laveurs professionnels.

Toutefois, il est important de souligner que le fait de laver sa voiture, surtout à grande eau, à la maison peut être néfaste pour l’environnement. En effet, les résidus peuvent s’écouler dans le circuit des eaux de ruissellement ou s’infiltrer dans le sol, les cours d’eau. Si, par contre votre maison est située dans une zone reliée au réseau d’évacuation d’eaux usées, il n’y a donc pas de problème.

D’après l’article L1331-10 du Code de la santé publique, les eaux usées doivent être envoyées dans le réseau public de collecte et elles doivent être traitées avant d’être déversées dans le milieu naturel. Retenez donc qu’aucune loi n’interdit expressément de nettoyer sa voiture à la maison, tant que vous n’enfreignez pas l’article L1331-10 du Code de la santé publique.

Le lavage ou nettoyage automatique : avantages et inconvénients

C’est la méthode idéale, si vous avez oublié de nettoyer votre voiture et que le départ pour les vacances est prévu par exemple pour demain. Vous pouvez donc vous rendre dans une station de lavage pour demander faire laver votre voiture par des professionnels. À ce propos, il est important de souligner que certaines stations n’acceptent pas les véhicules équipés de capotes. Cela va donc dépende du gabarit de votre auto. En ce qui concerne les avantages, l’entrée en vigueur de la loi n° 92-3 du 3 janvier 1992 impose aux stations de lavage de mettre en place une qualité sanitaire et écologique compatible avec le milieu naturel. À cela, il faut ajouter que le lavage en centre spécialisé consomme beaucoup moins d’eau que le lavage à la maison chez soi.

Ensuite, il faut dire que les stations offrent en général deux types de prestations à savoir le lavage automatique au rouleau et le lavage automatique par jet à haute pression. La première technique est la plus populaire, car elle n’exige pas trop d’effort et vous reviendra moins cher. Le principal souci, c’est que cela peut laisser des traces sur la peinture de votre auto à cause des fibres des brosses utilisées. Pour ce qui est du lavage automatique par jet à haute pression, il est également très avantageux pour un nettoyage rapide. Grâce au jet à haute pression, on peut facilement nettoyer les bas de caisses ainsi que les pare-chocs et éviter les traces de rayures.

Pour cette méthode, il est cependant recommandé de ne pas diriger le jet d’eau vers le moteur. La pression étant trop grande, l’eau pourrait s’introduire dans les circuits électriques et électroniques de la voiture. Il faudra également éviter de passer trop près des joints pour ne pas les abîmer et les dilater.

Nettoyer l’intérieur de votre voiture

La première étape de la remise à neuf de votre véhicule passe par le nettoyage de l’habitacle. Voici quelques conseils simples qui vous y aideront.

Rangez, faites de la place et soyez prévoyant

La première règle d’un road-trip en voiture est une bonne organisation. Et pour faire de la place, vous devez ranger votre habitacle ou vous débarrasser des éléments dont vous n’aurez pas besoin durant le voyage. Vous pourrez, par exemple, ranger ensemble dans une pochette le guide du véhicule, son carnet d’entretien et sa carte grise.

Ensuite, autre chose très importante, veillez à avoir :

  • des gilets
  • un triangle
  • des lunettes de vue de secours
  • un alcootest
  • des lunettes de soleil
  • un stylo
  • un support pour téléphone afin de mieux utiliser les applications voyages
  • un bidon d’huile à moteur
  • un constat et un nettoyant de vitre. À ce propos, n’oubliez pas de compléter le nettoyage.

Aspirez les détritus

Après avoir vidé votre véhicule, vous aurez plus de place pour bien nettoyer. Passez tous les espaces à l’aspirateur. Vide-poche, sols, compartiments, sièges, coffre… tout doit y passer.

Et pour une bonne aspiration, adaptez l’embout de votre aspirateur à la zone que vous nettoyez. Pour les sièges, il est beaucoup plus conseillé d’utiliser une brosse pour bien astiquer.

Nettoyez les plastiques et les vitres

Pour redonner un coup de jeune aux plastiques et aux vitres, un nettoyage à l’eau claire et au citron est nécessaire. Mélangez les deux et utilisez un chiffon pour nettoyer.

Avec un chiffon sec, nettoyez à nouveau les plastiques et les vitres. Vous pouvez, à défaut du mélange eau-citron, utiliser des produits d’entretien. Dans ce cas, après le nettoyage, veillez à bien aérer l’intérieur de votre véhicule.

Le nettoyage externe

Une fois l’intérieur de votre véhicule impeccable, vous pourrez ensuite laver le véhicule dans son entièreté. Pour vous simplifier la tâche, rendez-vous dans une station de lavage au rouleau ou au karcher. Essuyez ensuite les vitres afin d’éviter au maximum l’apparition de traces.

Réaliser le contrôle technique de sa voiture

Le contrôle technique est sans aucun doute la partie la plus importante de vos préparatifs. Vous devrez revoir absolument tous les éléments qui pourraient vous causer des problèmes durant un long trajet.

Vérifiez l’état d’usure des pneus et contrôlez leur pression

Dans l’optique de supporter la charge d’un long voyage et de limiter les risques liés à la tenue de la route, vous devez vérifier l’état général de vos pneus. Cela vous permettra dans un premier temps de vous assurer qu’il n’y ait pas d’éraflures, de déchirures, de craquelures ou d’objets incrustés. En effet, avoir des pneus en bon état vous permettra de supporter des climats changeants, une allure soutenue, le poids des kilomètres ou une charge supplémentaire.

Niveau pression, allez droit au but. Vérifiez la pression de vos pneus (à froid) en vous fiant à la pression normale édictée par le constructeur. Familiarisez-vous ensuite aux indications données soit au niveau de la portière côté conducteur, soit au niveau de la trappe à carburant. Ces indications vous informeront sur la pression à avoir sur un véhicule en charge normale, en pleine charge ou sur une autoroute.

Contrôlez l’état d’usure des amortisseurs

Si votre voiture est neuve, vous n’avez pas grand-chose à craindre. Si par contre, elle a déjà fait un certain temps, il est recommandé de vérifier l’état des amortisseurs. Cela participe grandement au maintien d’un certain confort, particulièrement sur de longues distances.

Et pour savoir s’il est temps ou non de changer d’amortisseurs, laissez-vous guider par les réactions de votre véhicule généralement lorsque vous conduisez sur une chaussée en mauvais état, dans un virage ou au moment de freiner. Si vous remarquez des bruits étranges ou que l’avant du véhicule plonge, c’est peut-être le moment de changer vos amortisseurs.

Assurez-vous du bon état des freins

Les freins sont les principaux garants de votre sécurité. Vérifiez particulièrement l’état des disques de frein et des plaquettes ; au besoin, changez-les. En temps normal, vous devez soumettre vos plaquettes et vos disques de freins à un contrôle tous les 30 000 km.

Mais avant un long voyage, prenez toujours l’habitude de les faire examiner. Prenez tout de même en compte le fait que les plaquettes de frein s’usent plus vite que les disques.

Le contrôle des niveaux des différents liquides

Le contrôle des niveaux est l’un des petits pépins techniques qui peuvent facilement changer le cours de vos vacances. En gros, vérifiez le niveau des différents liquides de votre véhicule et au besoin renouvelez-les. Il s’agit principalement :

  • du liquide de frein : l’idéal est que le niveau du liquide de frein soit le plus proche possible du niveau maximum afin d’éviter tout désagrément. Lorsque le niveau est en dessous du minimum, cela pourrait entraîner un dysfonctionnement du système de freinage
  • du liquide lave-glace : choisir un liquide antimoustiques peut être un atout
  • du liquide d’huile moteur (à froid) : de préférence, faites le changement avec la même huile
  • du liquide de direction assistée : procéder à la vérification du liquide de direction assistée quand le moteur est coupé.

Vérifiez le radiateur et la climatisation

En fonction de la température des régions que vous visitez, il est important que votre radiateur soit en bon état afin d’éviter de vous retrouver au bord de la route pour une surchauffe de votre véhicule. Vous devez régulièrement faire nettoyer le radiateur, surtout si la vidange a été faite il y a plus d’un an. Il arrive très souvent que des sédiments d’antigel bouchent les conduits du radiateur. Et dans ce cas, le fonctionnement du véhicule est mis à mal.

La même chose doit être faite avec la climatisation. Pour un voyage en Argentine par exemple, il est carrément indispensable, surtout en été. Certaines destinations estivales peuvent parfois être très chaudes. Et un trajet en voiture sous de très hautes températures peut rapidement devenir un enfer sans climatisation. Il est recommandé de remplacer cet équipement tous les deux ans. Lorsque vous vous apercevez que le système ne refroidit plus, vous avez la possibilité de facilement recharger le gaz.

Vérifiez l’état de l’éclairage, du pare-brise et des balais d’essuie-glace

Avant de prendre départ, il est également important de vous assurer de l’état général de l’éclairage. Vérifiez s’il y a des fissures, des cassures, la présence d’eau, ou de condensation au niveau des blocs optiques… Quoi qu’il en soit, passez en revue toutes les lumières : feux de recul, feux de croisement, feux-stops, clignotants et feux de détresse.

Avant de partir, assurez-vous aussi que votre pare-brise ne comporte ni éclats, ni impacts, ni fissures. Un impact peut rapidement être réparé, mais une fissure peut nécessiter le changement du pare-brise. Il faudra donc s’y prendre le plus tôt possible.

Les essuie-glaces, comme vous le savez, sont également des équipements utiles. En cas d’orage, l’idéal serait que les caoutchoucs puissent être en mesure d’évacuer au fur et à mesure l’eau afin d’avoir une visibilité correcte. Vous ne devez donc pas oublier de vérifier l’état des balais d’essuie-glace et s’il y a un dysfonctionnement, changez-les.

Le petit plus : une bonne organisation

Le chargement du coffre

Savoir gérer l’espace de son coffre n’est pas toujours une mince affaire. Cela prend du temps et un sens de l’organisation aigu. Il est recommandé de ne pas trop encombrer le coffre. Certes, un grand-véhicule vous sera d’une grande aide, mais gardez à l’esprit qu’un coffre trop plein limite votre visibilité à l’arrière. En outre, pour un long voyage, n’emportez que ce qui est utile, car un coffre trop chargé change le comportement de la voiture.

En pratique, mettez les valises les plus lourdes et les plus encombrantes au fond du coffre. Vous pouvez ensuite utiliser des sacs souples pour bloquer les valises. N’oubliez pas de mettre à portée de main les bagages dont vous aurez besoin au cours du trajet. Enfin, évitez de disposer des objets dangereux au niveau de la plage arrière.

Préparez les papiers, les assurances et n’oubliez pas le double des clés !

Si vous avez tendance à perdre vos papiers lorsqu’il y a un peu de désordre, mettez-les en lieu sûr la veille. Et vous devez en faire de même pour le double des clés du véhicule. Carte grise, permis de conduire et attestation d’assurance… tout doit être dans les règles et bien rangé.

Une autre formalité à prendre en compte lorsque vous préparez votre voyage, c’est le visa ! Dans le cas où vous allez à l’extérieur du pays, prenez le temps de bien vous renseigner et d’avoir le plus d’informations par rapport aux visas dont vous aurez besoin.

Prévoyez des « anti-pannes »

Lorsque vous vous préparez à partir en vacances en voiture, le trajet peut vous réserver un sacré lot de surprise. Prenez le soin d’avoir à portée de mains un certain nombre d’objets comme :

  • une trousse de premiers secours
  • une bombe anti-crevaison
  • une boîte de fusibles
  • une boîte d’ampoule de rechange
  • du liquide de refroidissement, de l’huile à moteur et du liquide lave-glace
  • et divers autres outils (ruban adhésif, tournevis, lampe frontale, paire de gants, pince multifonctions, etc.).